Aménagement jardin, comment s’y prendre ?

Avec l’arrivée de la période estivale, réaliser l’aménagement et la décoration du jardin est un vrai plaisir afin d’en profiter en famille ou entre amis. Alors comment réaliser l’aménagement de son jardin sans avoir à faire appel à un paysagiste ? Il existe quelques règles simple pour créer un espace harmonieux. Voici nos conseils !

La marche à suivre pour aménager son jardin

L’aménagement d’un jardin peut parfois se révéler être un travail fastidieux. Voici quelques conseils que vous devriez respecter pour réussir l’aménagement de votre jardin :

Définir un projet

Cette étape a pour objectif de mettre sur papier les différents aménagements que vous souhaitez mettre en place. Terrasse, SPA ou piscine, terrain de jeux pour vos enfants…vous devez donc lister tous les éléments que vous aurez à mettre en place. Il est en est de même pour les végétaux.

Respecter le terrain

Avant de débuter l’aménagement de votre extérieur, il faut bien sur prendre en compte les végétaux et installation déjà présentes. En effet, soit vous décidez de faire avec la nature présente soit vous décidez de changer une ou plusieurs parties. Il est de bon conseil de déterminer la nature du sol de votre jardin : argileux, limoneux, humifère, sableux ou calcaire.

Par ailleurs il est important de prendre en compte la pente. Les aménagements de jardin en pente nécessite un travail en amont : est-ce une pente douce ou forte ? Comment décidez vous d’habiller cette partie de votre jardin ?

Trouver votre style

Le style de votre jardin va dépendre de votre décoration intérieure. Il sera de mauvais gout de faire un jardin au style campagnard alors que votre intérieur est du style moderne. Choisissez donc le style qui vous convient et qu s’adapte à la nature déjà présente dans votre jardin, inspirer vous si besoin de magazines ou sites internet.

Délimiter les espaces

Si vous jouissez d’un grand jardin, il faudra alors bien délimiter les espaces avec la création d’allées par exemple. L’éclairage de jardin apporte bien sûr de la lumière la nuit, mais permet aussi de structurer les espaces et de mettre en valeur une façade, un patio, un arbre, un talus, les bords d’une piscine ou le mobilier extérieur.

Installer des structures

Quand la surface extérieure est grande, l’aménagement sera réussi si vous arrivez à éviter les zones de vides. Vous pouvez créer différents espaces de vie comme une terrasse, une piscine, une zone ombragée et pour se faire il existe des structures comme des tonnelles ou des pergolas.

Voici quelques exemples d’aménagements réussis :

Installer une terrasse ou une piscine

Installer une terrasse ou une piscine dans votre jardin représente de gros travaux. Que vous fassiez le choix de le faire vous même ou que vous fassiez appel à une professionnel, cela induit des dépenses et du temps ! Il existe différents modèles pour les deux produits. Ainsi vous trouverez votre bonheur selon votre budget. Les piscines, par exemple, ne sont plus réservées qu’aux gens ayant un revenu aisé et heureusement chacun peut jouir, aujourd’hui, de ce type d’installation.

Construire sa piscine

Sachez qu’il existe plusieurs modèles de piscine qui s’adaptent aux différents budgets. Ainsi il est possible d’installer une piscine chez soi pour un prix bien inférieur qu’auparavant. C’est donc le moment d’en profiter et de construire sa piscine ! Voici nos conseils.

Construire sa piscine en bois

Il est possible pour ce type de piscine d’envisager son installation soi-même mais ce montage peut s’avérer plus compliqué que prévu si vous n’avez pas d’expérience ! Pour les bricoleurs, sachez qu’il est possible de construire sa piscine en bois, en effet il existe, sur le marché, des piscines en bois en Kit, prête à monter. Les dimensions et les formes sont standardisées pour faciliter le montage.

Vous pouvez également décider de construire votre piscine en bois de A à Z et pour cela, il faudra respecter certaines règles :

  • Déterminer l’emplacement de votre piscine en bois : Le terrain qui va accueillir la piscine doit être plat et ne doit pas présenter des risques d’effondrements. Par ailleurs, nous vous conseillons de choisir un emplacement autour duquel il est facile de se déplacer, à l’abri des regards et à bonnes distances des arbres pour éviter de nettoyer tous les jours.
  • Adapter l’emplacement de la piscine en bois : La piscine doit obligatoirement être installée sur une dalle en béton. Il est également important de procéder au renforcement du sol pour limiter les dégâts liés à l’humidité
  • Monter sa piscine en bois : Afin de monter convenablement votre piscine en bois, vous devrez suivre la notice de montage qui doit être présente lors de la livraison. Dans le cas inverse, contacter votre fournisseur et faites appel à un professionnel.

Construire sa piscine en béton

Si les piscines monocoques sont trop onéreuses pour vous, il existe d’autres solutions. La moins couteuse est la fabrication d’une piscine en béton. Il s’agit d’un matériau robuste et durable dans le temps qui offre de nombreuses possibilités de personnalisation. Vous pourrez ainsi construire une piscine en béton de la taille que vous le souhaitez.
Il existe différentes possibilités pour la structure de la piscine :

  • La piscine maçonnée : Il s’agit d’une structure avec des murs en parpaings renforcés par des poteaux en béton armés. Pour soutenir votre nouvelle piscine, il sera nécessaire de couler une dalle en béton que l’on appelle un radier. Vous devez ensuite positionner les poteaux en béton à chaque angles et tous les 2 ou 3 mètres. L’étape d’après est le ferraillage puis le ceinturage.
  • La piscine en béton coulé : Cette technique consiste à assembler des blocs à bancher pour constituer les parois. Il s’agit de parpaings creux dans lesquels du béton est coulé.
  • La piscine en béton projeté : Il s’agit la de projeter du béton sur les parois de terre sur lesquelles seront monté des armatures en acier. Il faudra pour ce genre de travaux, un matériel spécial (lance à air comprimé)

Installer une terrasse dans son jardin, comment faire ?

Installer une terrasse dans son jardin demande un minimum de préparation. Comme tous les aménagements que vous pourriez faire pour embellir votre extérieur, la pose d’une terrasse peut se faire de différentes façons en fonction de la place dont vous disposez et de la composition de votre jardin. Voici nos conseils !

Choisir les types de lames

Il existe plusieurs types de bois que vous pourriez choisir pour votre terrasse et ce choix est déterminant pour assurer la durabilité de votre installation. En effet, une terrasse est exposée aux intempéries. Elle doit donc être à la fois résistante à la pluie, au soleil.

Les bois massifs européens : Ces bois sont des essences avec une résistance idéale au milieu humide mais ils auront tendance à griser si l'entretien n'est pas régulier. 
Les bois exotiques : Ils sont en général très onéreux en raison du trajet qu'ils empruntent pour arriver chez vous. Par ailleurs, ils sont issus de la déforestation. 

Définir la structure porteuse

Veillez à poser votre terrasse sur un sol existant. Si la pose se fait sur un sol fraichement terrassé alors il risque de bouger et de se tasser et la terrasse va se détériorer. Si le sol n’est pas stabilisé lors de l’installation de votre terrasse alors il faudra posséder à la pose de fondations en béton.

Les plots réglables : Ce genre de pose est plutôt rapide et simple. L'avantage des plots est qu'ils s'adaptent à tous types de sol même si il n'est pas parfaitement de niveau. Les plots sont réglables et peuvent donc s'adapter pour corriger une pente. 
Les plots en béton : Les longrines ou plots en béton vont supporter l'intégralité des lambourdes de votre terrasse. Cela implique qu'il faudra creuser le sol de façon régulière. Les longrines doivent être posées perpendiculairement aux lambourdes. 
La terrasse sur sol stabilisé : Avec ce type de pose il faudra vous munir d'une bâche géotextile pour éviter la repousse de mauvaises herbes. Elle devra être posée avant de placer le sable concassé. Après avoir tasser le sable avec une plaque vibrante, positionnez des dalles ou des plots en béton sur le sable tassé.